Donc quelle a été la cause de ce désastre qui a transformé l’Europe en un bain de sang? Pourquoi les dirigeants de ces puissants pays ont-ils poussé leurs nations dans un tel fossé insensé de mort ?

Avant la guerre, beaucoup de gens pensaient qu’une telle guerre serait bénéfique, et qu’elle était même nécessaire. Beaucoup firent bon accueil à la guerre et se réjouirent lorsque la guerre fut déclarée. Les dirigeants étaient fiers d’envoyer leurs soldats sur les champs de bataille.

La principale cause de cette terrible erreur était le fait qu’ils croyaient en un concept dénommé le darwinisme. L’historien américain Thomas Knapp explique cela ainsi:

La guerre en elle-même ne fut pas une surprise. Elle avait en fait été anticipée dans les larges cercles européens dans la décade ou avant 1914. Il y a un grand nombre de preuves pour attester que de nombreux européens de tout bord avaient fait bon accueil à la guerre. La claire était purifiante, excitante, rajeunissante. Dans la plupart des pays européens, le système éducatif s’inspirait de l’esprit de compétition du genre darwinisme social, dans lequel la guerre était considérée comme quelque chose de stimulant et d’ennoblissant.


Charles Darwin

Le darwinisme social était la mise en pratique dans la société de la théorie évolutionniste de Darwin.

Dans cette théorie, qui a été désavouée par la suite, Darwin prétendait que toutes les créatures dans la nature étaient engagées dans une lutte pour la survie. Il avait déclaré que les humains étaient une forme avancée d’animal qui avait évolué grâce aux conflits. Cette théorie erronée qui semblait être un fait scientifique au regard de nombreuses personnes qui prenaient en compte le niveau technologique de cette époque, furent à l’origine de la 1ère guerre mondiale, et de bon nombre d’autres désastres sociaux.

Les agendas et les correspondances personnelles des dirigeants européens de cette période montrent qu’ils avaient été influencés par le darwinisme social. Ces dirigeants avaient rejeté la voie de la moralité basée sur l’amour et la miséricorde, que Dieu a révélée aux humains, lui préférant le darwinisme social.

Par exemple le général von Hoetzendorff, le chef de l’état-major austro-hongrois, écrivit ceci dans ses mémoires post-guerre:

Les religions philanthropiques, les enseignements moraux et les doctrines philosophiques peuvent certainement servir quelquefois à affaiblir la lutte de l’humanité pour l'existence dans sa forme la plus basique, mais ils ne réussiront jamais à la supprimer comme étant le motif de conduite de ce monde… C'est conformément à ce grand principe que la catastrophe de la guerre mondiale est arrivée comme le résultat des forces de motif dans les vies des états et des peuples, comme un orage qui doit de par sa nature se décharger d’elle-même.
(James Joll, Europe Since 1870: An International History, Penguin Books, Middlesex, 1990, p. 164)

Friedrich von Bernhardi, un autre général de la 1ère guerre mondiale, a également conclu à un lien entre la guerre et les soi-disant lois de l’évolution de la nature.

La guerre est une nécessité biologique. Elle est aussi indispensable que la lutte des éléments de la nature; elle donne une décision biologiquement précise, car ses décisions reposent sur la véritable nature des choses. (M.F. Ashley-Montagu, Man in Process, World. Pub. Co., New York, 1961, pp. 76, 77)

En somme, la 1ère guerre mondiale a été causée par les gouvernants européens qui croyaient que se battre, verser le sang, souffrir et faire souffrir les autres faisaient partie de cette "loi de la nature". C’est la théorie évolutionniste de Darwin qui a poussé toute une génération dans ses idées erronées. La sombre silhouette de Darwin se tapit derrière le rideau de la guerre.

Cependant contrairement aux déclarations de Darwin, les humains ne sont pas des animaux qui survivent avec l’intention de se battre entre eux. Dans le Coran, Dieu a ceci à dire à tous ceux qui déclenchent les guerres:

… Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. (Coran, 5: 64)

Dieu a créé l'homme, lui a donné une âme qui est unique parmi toutes les autres choses vivantes, et lui a ordonné de mener une existence vertueuse. Cette façon de vivre nécessite de l’amour, de la fraternité, de l’indulgence et de la paix. Le monde ne deviendra un lieu de paix que si les gens suivent ces enseignements. L’ordre divin qui apportera la paix et le salut à toute l’humanité est ainsi exprimée dans le Coran:

… Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n'aime point les corrupteurs. (Coran, 28: 77)