Le nazisme fut à l’origine d’une autre guerre mondiale en 1939. Les armées nazies occupèrent la Pologne après une attaque fulgurante. L’Allemagne mit la Pologne à genoux en seulement trois semaines. La capitale polonaise, Varsovie, fut impitoyablement bombardée et beaucoup de civils périrent.

De peur, le monde entier se fit tout petit et attendit de voir qui serait la prochaine cible. L’état-major allemand préparait des plans pour de nouvelles attaques tandis qu’une autre puissance totalitaire fit le premier pas vers la guerre: l’Union Soviétique gouvernée par la sanglante dictature de Staline.

Staline et Hitler signèrent un pacte de non-agression en août 1939. Ils parvinrent à un accord pour le partage de la Pologne, mais cela ne satisfit pas Staline. Après une attaque soudaine, l’Armée Rouge envahît les états baltiques de Lettonie, Estonie, et Lituanie. Puis elle avança vers le nord et occupa la Finlande. Cette offensive causa la mort de près d’un quart de million de personnes.


Stalin

Avec une nouvelle offensive lancée en avril 1940, les troupes d’Hitler envahirent le Danemark, la Norvège, la Belgique et les Pays-Bas. L’armée allemande entra en France par les frontières belges en mai 1940. Des dizaines de milliers de civils commencèrent à fuir de leurs maisons craignant la violence nazie.

Le 13 juin, les troupes allemandes marchèrent dans les rues de Paris. Hitler posa pour des photographes devant la Tour Eiffel. Dans les mois qui suivirent l’Allemagne envahît la Bulgarie, la Yougoslavie et la Grèce. L’Europe entière se faisait écraser sous les bottes d’Hitler.

Le plan d’occupation allemand le plus important visait l’allié d’autrefois, la Russie. Ce plan qui avait pour nom de code, Opération Barberousse, commença avec une attaque brutale le 22 juin 1941.


LA VIOLENCE DISSIMULEE DERRIERE LE SPECTACLE
En haut de la page. L’Allemagne nazie accordait une grande importance au spectacle superficiel. L’objectif était de rendre les gens insensibles à cette cruauté et de captiver la société.
En haut: Image terrifiante d’une fosse commune, preuve des atrocités nazies

L’armée allemande avança rapidement et en l’espace de 12 semaines, elle envahit Kiev. Un mois plus tard elle était en périphérie de Moscou.

Les trois années qui suivirent furent les témoins du déroulement d’une guerre effroyable entre l’Allemagne nazie et l’Union Soviétique. Ce conflit, qui devint la plus sanglante guerre de toute l’histoire, causa la mort de 30 millions de personnes. Les deux camps de cette guerre, le nazisme et le communisme, commirent de terribles crimes contre l’humanité.

Les idéologies combattant dans cette guerre essayaient de concrétiser leurs propres plans et leurs attentes, bien qu’elles n'eussent aucune cause morale ou humanitaire. Vers la fin, elles autorisèrent la mort de millions de personnes. Encourager une telle cruauté qui ne connaît aucune limite est strictement interdit par le Coran:

N'obéissez pas à l'ordre des outranciers, qui sèment le désordre sur la terre et n'améliorent rien. (Coran, 26: 151-152)