Les deux guerres mondiales du siècle passé offrent des leçons essentielles à l’humanité. Ces deux tragédies montrent que les guerres ne sont pas que le résultat naturel de conflits d’intérêts entre les pays, car de tels conflits peuvent trouver une solution par le biais diplomatique. La cause réelle de la guerre est l’idéologie des personnes qui prennent la décision de la poursuivre. C’est l’idéologie qui considère que combattre, faire couler le sang, et infliger des souffrances sont des éléments humains naturels, et c’est là la véritable cause de la violence.

Cette idéologie est appelée le darwinisme social. Elle consiste à croire que l’homme n’est rien d’autre qu’une sorte d’animal dont l’existence est le résultat à d’une série de coïncidences. La 1ère guerre mondiale était le produit des dirigeants européens qui exprimaient ouvertement leurs positions darwinistes. Ceux qui ont été responsables de la 2nde guerre mondiale croyaient fortement aussi au darwinisme social.

Hitler s’inspira du darwinisme pour cette idéologie raciste et la croyance dans les guerres. Son autobiographie Mein Kampf (Ma Lutte) reproduit une adaptation de la lutte pour la survie de Darwin.

Dans sa jeunesse, alors qu’il travaillait en tant que journaliste, le leader fasciste italien Mussolini était un évolutionniste tellement convaincu, qu’il considérait Darwin comme "le pus grand penseur du 19ème siècle". Durant sa dictature il soutint la même idéologie et prétendit que les guerres existaient parce que telle était la loi de l’évolution.

Bien que dans sa jeunesse il ait suivi une formation pour devenir prêtre, Staline devint athée après avoir lu L'Origine des Espèces de Darwin. Durant son règne tyrannique, il imposa les théories de Darwin et de Lamarck – un évolutionniste encore plus primitif – au peuple russe.

Pour ces dictateurs qui considéraient les humains comme un troupeau d’animaux, faire couler le sang n’était rien d’autre qu’une procédé biologique. Derrière les meurtres, on trouve des dictateurs qui croient au darwinisme social.

La paix ne règnera pas sur terre tant que le darwinisme social continuera d’exister. Cette idéologie invite les nations et même toutes les civilisations à d’incessants conflits. Selon le darwinisme social, c'est la raison d'être de l'humanité.

La réalité, par contre, est différente. Les hommes n'existent pas pour se battre les uns contre les autres mais pour servir Dieu et mener une vie sous Sa conduite. Cela nécessite l'amour, l'indulgence et la paix. Quand les gens se rendront compte de cela, les guerres et les misères prendront fin, la paix et le bonheur régneront sur terre. Dieu dit dans le Coran:

Allah appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin. (Coran, 10: 25)

Les croyants doivent collaborer entre eux afin d'établir la fraternité et l'unité sur terre, car s'ils ne font pas cela, le désordre et la corruption seront toujours présents dans le monde. Le Coran indique cette vérité d'une importance vitale:

Et ceux qui n'ont pas cru sont alliés les uns des autres. Si vous n'agissez pas ainsi [en rompant les liens avec les infidèles], il y aura discorde sur terre et grand désordre. (Coran, 8:Ý 73)